La Fédération du Dodgeball Français et Yapla s’allient

La Fédération du Dodgeball Français et Yapla s’allient

La Fédération du Dodgeball Français a choisi Yapla pour opérer sa transition numérique. Une aventure presque incontournable pour cette Fédération qui souhaite poursuivre sa croissance et améliorer ses services au profit de ses clubs affiliés. Nous avons interviewé Julien, Secrétaire de la Fédération pour qu’il nous explique pourquoi et comment la Fédération se lance avec Yapla. C’est parti !

 

 

Solène : Bonjour Julien ! Je suis ravie de vous rencontrer pour discuter de notre partenariat entre la Fédération du Dodgeball Français et Yapla. Si vous le voulez bien, pouvez-vous vous présenter et expliquer quelle est la mission de votre Fédération ?


Julien : Bonjour Solène, je suis ravi de faire cette interview. Je suis Julien Vasseur et je suis Secrétaire de la fédération depuis un an environ et je suis également vice-président d'un des clubs affiliés à la fédération du Dodgeball Français. Avec le secrétaire adjoint de la Fédération, nous sommes chargés de la gestion des adhérents. Je traite notamment les demandes de licences qui émanent des clubs.
Notre mission en tant que Fédération est de fédérer tous les clubs de Dodgeball.
 

Solène : Qu’est-ce que cela représente à peu près comme nombre de clubs et de licenciés ?
 

Julien : Nous comptons actuellement 14 clubs affiliés à la Fédération et ça représente environ 400 licenciés. Nous avons accueilli deux nouveaux clubs depuis le début de l’année et nous cherchons à nous développer davantage. Comme beaucoup de secteurs, nous avons été impactés par la crise. Nos adhérents trépignent d’impatience, tout le monde a envie de reprendre ! Le mois de Septembre va être important pour nous, et nous sommes dans les starting-block pour préparer une belle reprise.
 

Solène : Quel dynamisme ! Pouvez-vous nous en dire plus ce qu’il se prépare pour cette fameuse reprise justement ?
 

Julien : Comme je l’évoquais tout à l’heure, je suis chargé de traiter les demandes de licence des clubs. Jusqu’à maintenant, la gestion de ces licences et des adhérents était basée sur des systèmes un peu bricolés, pas très professionnels et qui demandent énormément de temps de gestion : des formulaires sur des pages internet, des fichiers excels de suivi…
C’est pourquoi, l’un des projets majeurs en préparation pour la rentrée est de développer un outil de gestion commun entre la fédération et les clubs.
 

Solène : De quoi bien démarrer la saison ! Pouvez-vous nous expliquer ce qui a motivé la Fédération à passer à l’action et à adopter un outil de gestion ?
 

Julien : Oui, c’est assez simple ! La Fédération est en croissance, nous accueillons de plus en plus de clubs. Nous avions tout simplement besoin de nous équiper d’un outil à la hauteur de nos ambitions et qui nous permette d’améliorer notre service pour gagner en performance. Et puis, disons que la prise de conscience du besoin a été facilitée par ma double casquette entre la Fédération et mon club.

Concrètement, il nous fallait trouver un moyen de construire une bonne base de données commune avec nos clubs et que l’on puisse exploiter avec des requêtes, des statistiques, etc.

 

“Nous avions tout simplement besoin de nous équiper d’un outil à la hauteur de nos ambitions et qui nous permette d’améliorer notre service pour gagner en performance “

 

Solène : Merci pour ces précisions. C’est là que vous avez entendu parler de Yapla ?

Julien : J’ai connu Yapla grâce à votre partenariat avec Crédit Agricole. Et c’est ce qui nous a amené à vous rencontrer avec Vincent, le Président de la Fédération. Nous avons tout de suite accrochés avec l’outil mais aussi avec l’équipe Yapla !

Solène : Est-ce que Yapla est la seule plateforme que vous avez envisagée ? Sinon, pourquoi avoir choisi Yapla et pas une autre plateforme ?

Julien : Naturellement, nous nous sommes un peu renseigné sur les autres offres du marché. Mais avec Yapla, il y a cette approche partenariat, nous sentons une réelle envie de progresser ensemble, de se faire grandir mutuellement et ça nous a vraiment plu.

Solène : Effectivement, nous cherchons à développer des relations de proximité avec nos partenaires. C'est cette approche qui nous a permis de co-construire la plateforme en étant toujours à l'écoute des besoins des structures associatives. Aujourd’hui, nous sommes au stade de lancement de ce partenariat. Concrètement, quels sont les objectifs d’ici la reprise de Septembre ?

Julien : Nous avons officiellement lancé le projet mi-mai avec Laurent et Théo de l’équipe Yapla. Nous avons fixé une réunion hebdomadaire tous les mercredis pour assurer le suivi du projet.
Concrètement, nous sommes en phase de formation sur l’outil. Nous avons créé notre compte pour la Fédération ainsi que pour un de nos club. Et puis, nous avons commencé la création de nos formulaires pour les adhésions. En termes d’objectif, nous souhaitons configurer tout ce qu’il faut sur la plateforme pour Septembre de façon à mettre l’outil à disposition de tous nos clubs pour lancer la saison avec l’outil, au moins sur la partie membres.
Et ensuite, l’idée est d’exploiter tout le potentiel de la plateforme, notamment la partie site internet qui intéresse énormément les clubs. Jusqu’à maintenant, développer son site web coûtait cher pour une association et ça demandait beaucoup de compétences techniques, or avec Yapla, on a un outil clé en main et à moindre coût.

 

“Avec Yapla, on a un outil clé en main et à moindre coût. “

 

Solène : C’est tout l’intérêt de Yapla, une plateforme de gestion tout-en-un et adaptée aux contraintes des associations et fédérations ! Du côté de vos clubs pour le moment, comment appréhendent-t-ils cette transition digitale ?

Julien : Nous avons présenté le projet à tous nos clubs en début d’année 2021. Certains sont très moteurs dans le développement du projet, d’autres ont déjà utilisé des plateformes comme Yapla. Globalement, tout le monde a conscience de l’importance de cette transition digitale et les clubs sont enthousiastes à l’idée de pouvoir utiliser l’outil !

Solène : Pour résumer, tout le monde parvient à se projeter avec Yapla, c’est une très bonne nouvelle ! Plus tôt dans la conversation, vous avez évoqué les ambitions de croissance de la Fédération. Pouvez nous en dire plus sur vos objectifs à venir ?

Julien : Notre principal objectif est d’accueillir plus de 600 licenciés d’ici 1 à 2 ans. Ça représente une augmentation de 50%. Pour cela, nous avons besoin de nous faire connaître auprès des clubs existants d’une part et de stimuler la création de nouveaux clubs d’autre part.

Solène : En quoi Yapla peut vous aider dans l’atteinte de ces objectifs ?

Julien : Un des freins à la création d’un club, c’est la partie administrative qui peut faire peur, qui prend du temps, etc. Aujourd’hui, en tant que fédération partenaire de Yapla, nous sommes en mesure de rassurer et d’accompagner les personnes qui souhaitent créer un club en leur proposant une plateforme pour gérer leurs membres, envoyer des newsletters ou encore créer leur site Web.

Solène : Souhaitez-vous ajouter un petit mot pour la fin ?

Julien : Nous sommes fiers d’être lancés dans ce projet. Mon ressenti est que nous sommes vraiment bien accompagnés. Nos interlocuteurs chez Yapla sont de vrais professionnels, nous sentons qu’ils ont envie eux aussi que le projet fonctionne. En tout cas, je suis très enthousiaste et moteur sur le projet.

Solène : C’est un réel plaisir pour nous d’avancer ensemble ! Merci Julien pour ce témoignage de lancement de partenariat et à bientôt.

 

Envie d’en savoir plus sur Yapla, la
plateforme de gestion tout-en-un pour les Fédération ?

 

Je veux découvrir Yapla


Retour

Ouvrez un compte Gratuit et recevez des inscriptions en quelques minutes

Yapla est partenaire de votre succès. Notre équipe d’experts du monde associatif connait bien vos besoins et est là pour vous aider à tirer le meilleur de la plateforme. Une simple prise de contact suffit pour obtenir l’aide que vous recherchez.

J'ouvre mon compte gratuit Je veux une démo