Fédération Française de Jeu Vidéo, l'aventure commence

Fédération Française de Jeu Vidéo, l'aventure commence

C’est le début d’une belle aventure ! 
Nous sommes ravis d’annoncer que la FFJV, Fédération Française de Jeu Vidéo, a choisi Yapla pour l’accompagner dans sa transformation digitale.
Avec Tristan, vice-président de la FFJV, nous avons discuté de leurs enjeux, du choix de Yapla et de l’avenir…


Yapla: Bonjour Tristan ! Si ça te convient, on va faire comme si l’on ne se connaissait pas (nous échangeons déjà depuis quelques temps…), est-ce que tu pourrais te présenter et nous présenter ta fédération ?
Tristan: Parfait, on fait comme ça. Moi c’est Tristan, je suis vice-président de la FFJV (Fédération Française du Jeu Vidéo).
La FFJV, qu’est-ce que c’est, c’est une fédération d’associations qui oeuvrent dans le jeu vidéo, tant au niveau organisation d’évènements, au niveau club sportif ou même au niveau de l’assistance à la personne, comme des interventions auprès de personnes médicalement déficientes.
On le sait peu, mais le jeu vidéo peut essayer de résoudre ou du moins atténuer certaines pathologies, je pense à Alzheimer par exemple. Nous sommes dans tous les aspects du jeu vidéo.
La FFJV a vu le jour en 2013, via une idée collective, dans l’intention de donner un cadre aux Masters du jeu vidéo.
En 2016, la fédération s’est mise en retrait pour revenir de plus belle en 2018 avec de très beaux objectifs sur 2020 et les années à venir.
Aujourd’hui, on compte une vingtaine d’associations membres et on aimerait doubler ce chiffre en 2020.

Y: Si je comprends bien, votre objectif, c’est de démocratiser le jeu vidéo dans la société ?
T: Exactement, on va chercher à démocratiser le jeu sous toutes ses formes. Ça peut être autant des jeux dits “FPS” (First-Person Shooter / Jeu de tir à la première personne) de grande envergure, des jeux de sport, mais aussi l’accès à des jeux complètement différents, avec des éditeurs indépendants.
On parle beaucoup des grosses licences “marketing”, mais il ne faut pas oublier qu’il y a énormément de petit studios qui développent leurs propres jeux vidéos.
De par nos actions, on essaie de permettre l’accès aux jeux vidéos dans des coins qui pourraient être délaissés, par exemple une petite commune oubliée géographiquement, celle-ci pourra tout de même recevoir un événement de jeu vidéo et s’ouvrir un peu plus au niveau social avec comme objectif l’inclusion et le divertissement pour les jeunes.


Y: Quand vous dites Fédération Française du Jeu Vidéo, c’est une vraie “Fédération” rattachée à l’Etat, à l’instar de la Fédération Française de Football ou de Rugby ?
T: Pour le moment non. La FFJV est une fédération au niveau culturel, on dépend du ministère de la Culture.

Y: Et si l’on se parle aujourd’hui, c’est parce qu’à la FFJV, vous avez choisi Yapla pour vous accompagner dans cette transformation digitale...
T: En Février, nous avons effectué un audit de quelques plateformes proposant un CRM (gestion administrative, comptabilité, membres…), on en a rencontré plusieurs.
Pourquoi est-ce que l’on a fait cet audit là ? Tout simplement parce que nous n’avons pas de secrétariat et l’on souhaitait passer par les outils informatiques. Nous n’avons pas de locaux, nous sommes dispersés dans toute la France, donc pour nous c’était plus facile de regrouper et gérer toutes ces données à distance. 
Et puis nous avons trouvé Yapla, en Juin, qui pouvait correspondre à ce que l’on cherchait.
C’était très ergonomique, assez simple à prendre en main et, surtout, nous avons senti un vrai retour humain, une réelle volonté d’avancer ensemble. Ça donnait envie.
On a l’impression que la solution peut être un peu plus onéreuse mais au vu de toutes les possibilités, de l’accompagnement et de la qualité du SAV, on s’y retrouve grandement.

 

“Nous avons trouvé Yapla et nous avons senti un vrai retour humain, une réelle volonté d’avancer ensemble. Ça donnait envie.”

 

Y: Tu nous parles des possibilités, tu pourrais nous en citer en particulier ?
T: Par exemple la gestion du site web, des concurrents n’ont pas cet outil. La comptabilité, l’import et export d’API, au global, toutes ces possibilités au même endroit, c’est un vrai plus !
J’arrive à me retrouver facilement dans la plateforme et ce n’est pas le cas partout.

Y: Tes enjeux, les enjeux de la FFJV et le pourquoi de la migration vers Yapla, qu’est-ce que tu pourrais nous dire dessus ?
T: À très court terme, on a besoin de gérer une base de données stable avec les membres que l’on a en ce moment.
Yapla nous permet de créer un accès pour une association et que cet accès soit directement dans la base de données de la FFJV, c’est primordial.
Par la suite, le système monétaire avec récolte des adhésions est beaucoup plus élaboré que celui que l’on avait avant.
L’objectif pour nous, c’était d’avoir une gestion pyramidale de la fédération, avec d’abord la FFJV, puis les comités régionaux et enfin les associations.
Tous ces membres feront à terme partie de la FFJV, et c’est génial !

Y: Une manière de structurer toute votre administration, votre fédération en somme...
T: Voilà, et via cette base de données, ensuite nous installerons un système de licence, comme les autres fédérations, afin de pouvoir faire la différence entre un membre qui est de la FFJV et un membre qui ne l’est pas.

Y: En 2021 et pour les années à venir, les objectifs principaux  de la FFJV, tu peux nous les partager ?
T: Notre enjeu principal, ce n’est pas de devenir LA fédération esport. Il y a d’autres acteurs dans le milieu et nous ne sommes pas en concurrence car nous visons des publics différents. On veut vraiment développer l’associatif, le côté local et culturel du jeu vidéo pour devenir une référence auprès de l’Etat en matière de culture dans le jeu vidéo.
Si, un beau jour, on parle de jeu vidéo au ministère de la culture et que l’on pense à la FFJV, on aura tout gagné !

Y: Et on espère que Yapla vous aidera à gagner ce combat ! Merci beaucoup Tristan pour ce témoignage et, c’est un peu particulier, puisque désormais nous allons suivre tous les mois les aventures de la FFJV, nous nous retrouvons donc dans un mois pour que tu nous racontes tes premiers jours avec Yapla !
T: Avec plaisir, merci beaucoup et à bientôt.

Découvrez le site de la FFJV > https://www.ffjv.org/ 

Retour

Ouvrez un compte Gratuit et recevez des inscriptions en quelques minutes

Yapla est partenaire de votre succès. Notre équipe d’experts du monde associatif connait bien vos besoins et est là pour vous aider à tirer le meilleur de la plateforme. Une simple prise de contact suffit pour obtenir l’aide que vous recherchez.

J'ouvre mon compte gratuit Je veux une démo